Page - Muette

Auteur : nabi

Écrit le : 2018-05-21


Les jeunes écoliers l’observant ne comprirent pas pourquoi il se pointai des deux index, ni pourquoi, de sa main droite grande ouverte, il fit glisser son pouce contre sa joue.

A la suite de quoi, une jeune et jolie petite rousse, aux beaux et grands yeux verts, s’approcha timidement devant le tableau, se mettant bien à la vue de tous ses nouveaux camarades. Les regards de tous les enfants étaient posés sur la nouvelle venue.

La petite fille se retourna vers l’enseignant, surprise. Elle ne s’attendait visiblement pas à devoir se présenter ainsi et se renferma dans sa timidité. Le vieux maître d’école  s’approcha d’elle et l’encouragea à se lancer, lui montrant qu’il traduirai en direct, afin que toutes et tous la comprenne. Elle hocha alors la tête et se retourna vers les autres enfants.

Tous la regardaient, médusés, faire avec une certaine aisance tous ces signes. Elle semblait timide et fragile, incapable de s’exprimer, pourtant elle enchainait les signes très rapidement, toute contente de pouvoir enfin parler à des enfants de son âge, sans handicap. Elle fit quelques fautes dans sa précipitation, en rougissant.

A la fin de la présentation, monsieur Fayolles invita Tempérance à s’assoir, et distribua une feuille à chaque enfant. L’objectif était que chacun puisse essayer de se présenter en langage des signes, tâche difficile, mais permettant d’apprendre l’alphabet.

La récréation sonnant, tous les enfants sortirent dans la cour pour jouer. Une enseignante s’approcha de monsieur Fayolles en désignant la jeune fille muette du menton.

Outré, mais un sourire narquois étirant ses lèvres, il répondit :