Page - A little hop

Auteur : nabi

Écrit le : 2018-06-04


Le vieux et grand lapin partit d’un grand rire tonitruant. Alors que sa petite fille s’arrêta devant lui, il lui gratta affectueusement le sommet du crâne.

Leur attention fut attirée par le bruit d’un lapin arrivant dans l’espace servant de salon.

Les deux adultes échangèrent, le temps d’une fraction de seconde, un regard chargé de tristesse, mais ils se ressaisirent très vite, afin de ne pas éveiller les soupçons de la jeune lapine aux yeux ambrés.

Avant que le vieux lapin ne puisse dire quoi que ce fût, sa petite fille se retourna et serra sa mère dans ses bras, geste qui surprit l’intéressée. Lentement et tendrement, elle passa elle aussi ses bras autour de sa fille, savourant cet instant. Lorsqu’elles se séparèrent, elles se regardèrent sans dire un mot. Alors que Merilda s’éloignait lentement, elle reteint le plus longtemps possible la patte de sa mère, qui essuya des larmes qui commençaient à couler. La jeune Hop s’approcha de son grand père, en l’invitant à le suivre.

Il n’attendit pas de réponse et repartit en saisissant ses affaires. Le grand père et sa petite fille partaient pour un long voyage au cours duquel la lapine devrait apprendre à connaître le monde. Le connaître, sa géographie, ses peuples, ses cultures, son agencement, son économie, ses mouvements, ses évolutions, ses tentions, ses guerres, ses conflits… A la fin de ce voyage initiatique, elle devra se rendre auprès de l’arbre blanc, pour entrer en communion avec lui, en son sein. Ici, elle devra formuler trois vœux, qui se réaliseront. L’objectif de ces vœux est de maintenir la paix dans ce monde, et maintenir une évolution perpétuelle de ce dernier. Une fois les vœux faits, elle mourra, et ne ressortira jamais de l’arbre, où elle tiendra compagnie à ses prédécesseurs, à jamais.