Trafic de voix au pays des critiques ciné

Auteur : nabi

Écrit le : 2017-01-31 21:01:32


Bonjour à toutes et tous ! Aujourd’hui, vous êtes gâtés ! Et oui, aujourd’hui, une vidéo et un critique ciné. Et oui, rien que ça ! Et je vais vous parler de trafic de rhum et de concours de chant. Aller, c’est parti

Trafic de rhum américain

Je suis donc allé voir live by night, en salles depuis le 25 décembre aux Etats-Unis et le 18 janvier en France. Le film est réalisé par Ben Affleck, à qui on doit également The town ou Argo et est l’adaptation du livre de Dennis Lehane intitulé ils vivent la nuit. On y suit les aventures de Joe Caughing, joué par Ben Affleck, devenant trafiquant d’alcool pendant la prohibition américaine (Période durant laquelle une loi interdit la fabrication, le transport, l'importation, l'exportation et la vente d’alcool aux Etats-Unis notamment). Le film se concentre sur la façon dont Ben (appellons le par son prénom) développe son empire, et faisant face aux difficultés se dressant sur sa route. Afin de compléter le casting, et avant de vous donner plus en détail notre avis sur le film,

                Le film nous place d'abord dans un Boston des années 20, au sortir de la guerre et souffrant des gangs qui contrôlent la ville. Tout, des décors aux costumes permet de créer une ambiance nous plaçant directement dans le boston puis dans Tampa. On sent clairement, du début à la fin, une ambiance nous plongeant dans les années 20, aux Etats-Unis. Le jeu des acteurs renforce cette sensation mafieuse qui englobe le film. Les scènes d’action sont bonnes et n’occupent pas tout le film, qui aurait perdu de son charme. Bémol tout de même à deux scènes (les deux qui m’ont le plus gêné) présentant une incohérence monstre, sur lesquelles tout le développement du film repose en plus.

                Malgré tout, le film est bon. Il prend bien le temps de nous montrer les ficelles et la façon dont Joe Caughing étend progressivement son empire. Amoureux d’histoires mafieuses et de manipulations, ce film devrait vous plaire !

Je veux entendre ta plus belle voix !

                Second film vu. Il s’agit ici du dernier film des studios Universal Animated Pictures, Tous en scène ! C’est ce studio qui est responsable également les films de la série Madagascar, Le chat Potté,  Les Minions ou encore Moi, Moche et méchant. (Bon, ouais, ils gèrent un peu niveau dessins animés). Le film est signé Garth Jennings, à qui on doit également Fantastic Mr Fox, Hot Fuzz, H2G2 ou encore Shawn of the Dead.

                Dans le film, Buster Moon, un élégant koala, décide de lancer un concours de chant afin de relancer son théâtre. Un scénario simple et logique pour un réalisateur ayant fait dans l'absurde.

                J'ai trouvé le film bon. En concours de chant, le film propose une large palette de chanson, de Frank Sinatra à Katy Perry en faisant un détour par de la K-Pop Japonaise. J'ai apprécié cette grande variété de chansons, étant néamoins un peu frustré (frustré est un grand mot, mais c'est le seul que j'ai en tête) de voir la plupart de ces chansons coupées en plein milieux. On ne peut qu'apprécier la bande son qui essaye de plaire à tout le monde. Personne n'est oublié et le film gère bien ce côté.

                Le film regorge d'humour du début à la fin. Un peu d'absurde, un peu de répétition, de situation... il y en a pour tout le monde, et parents comme enfants s'amusent. Le dessin animé n'est plus uniquement réservé aux enfants, les studios l'ont bien compris, les adultes aussi les apprécient. Un élément qui ne trompe pas, la salle était pleine, signe d'un film qui attire et plait!

                Les personnages sont hauts en couleurs, en tombant un peu dans le cliché. La maman débordée par ses enfants, ayant rangé ses rêves au placard, le fils d'un gangster souhaitant vivre sa propre vie, et non celle que son père lui impose, le crooner vantard... toutes ses personalités offrent des goûts musicaux nombreux, d'où la grande diversité citée plus haut. Chaque personnalité cohabite afin de fournir un divertissement de bonne qualité.

                Au final, un bon dessin animé, offrant un vrai divertissement, ce qui commençait un peu à me manquer. Toute la famille peut y aller, sans redouter un film ennuyant uniquement adressé aux enfants. Et pour conclure, la critique inutile des inrock sur le film (non ne me remerciez pas)

                Une sorte d'utopie américaine solaire, citadine et commerciale, bercée par des idéaux de manuel de coaching et des mantras individualistes. On aimerait dire qu'on n'aime pas, et on se rend compte, honteusement, qu'on tape du pied en rythme...

https://play.spotify.com/album/3nNP2LprPaQFKg20eYZkd3

               Merci d'avoir lu cet article, en espérant qu'il vous donnera envie d'aller au cinéma! Je souhaite faire revenir un nouvel article sur la science et ses dérives. Dans tous les cas, encore merci d'avoir suivi. Pour donner vos avis, comme d'hab, vous avez la zone de commentaire et les réseaux sociaux juste là =>Facebook, Twitter  et Google +<=

Aller, ++ les gens