The Legend Of : Internet

Auteur : nabi

Écrit le : 2015-05-20 00:00:00


Bonjour à toutes et tous ! J’espère que vous avez comme moi la chance de pouvoir profiter d’un looooooooooooong Week-End, qui s’annonce encore une fois magnifiquement ensoleillé ! Ce qui me laisse le temps de vous parler de ce géant qu’on utilise, parcourt tous les jours ou au moins une fois par semaine (sinon vous ne seriez pas là à lire cela). Je veux bien sur parler d’Internet ! Nous allons donc revenir sur ce qu’est internet, son invention, et voir ce qui s’est passé de son invention à aujourd’hui, tout en parlant du poids d’internet aujourd’hui.

Internet : c’est quoi ce machin ?

         En effet avant de parler de l’histoire d’internet, il est important de savoir de quoi on parle. Il faut garder en tête qu’Internet est un réseau, constitué de milliard de machines, disposées partout autour du monde et même, dans l’espace. Et je dis bien de machine puisqu’il est évident que certains d’entre vous lisent ces lignes via une tablette, un mobile, un ordinateur, une console de jeu, une télévision… Internet est donc un réseau accessible depuis de multiples plateformes, via un réseau filaire (Ethernet) ou sans fil (wifi, 3G, 4G…).Pour que l’information circule, il a fallu inventer un « « langage » » de communication ou protocole et donner un code à chaque machine afin de pouvoir toutes les différencier. Ce code est appelé IP (pour Internet Protocole) et est composé, pour le système IPv4, de 4 chiffres allant de 0 à 255 (176.31.61.22 par exemple) et est de la forme         xxxx : xxxx : xxxx : xxxx : xxxx : xxxx : xxxx : xxxx : système IPv6. Sachez donc que lorsqu’on vous parle d’IP, on parle d’un code permettant d’identifier une machine connectée à un réseau, par exemple, un ordinateur à Internet. Mais sinon, la définition d’Internet c’est quoi ? Alors :

 

         Réseau télématique international, qui résulte de l'interconnexion des ordinateurs du monde entier utilisant un protocole commun d'échanges de données (baptisé TCP/IP ou Transport Control Protocol/Internet Protocol et spécifié par l'Internet Society, ou ISOC) afin de dialoguer entre eux via les lignes de télécommunication (lignes téléphoniques, liaisons numériques, câble).

       C’est simple, nan ? il s’agit donc d’un réseau de communication  via l’informatique, mondial, composé de milliard de machines, connectées partout à travers le monde. Ces machines communiquent entre elles grâce à un protocole, le TCP/IP, via réseau filaire ou non. Bon, c’est un peu lourd comme ça, mais on va laisser nos neurones se reposer et faire un peu d’histoire.

L’histoire d’internet

                Internet est né pendant la Guerre Froide, en 1962. Pour faire face au communisme et son emprise de plus en plus importante en Europe, l’US Air Force a demandé à un groupe de chercheur de mettre au point un réseau de télécommunication décentralisé, c’est-à-dire qui pourrait fonctionner même si une des machines du réseau était détruite. Mais surtout, il s’agissait d’un réseau transférant l’information en paquets. C’est-à-dire que l’information de base était découpée en plusieurs morceaux qui partaient dans plusieurs directions, puis qui était recomposée à son arrivée sur la machine destinataire.

                En 1964, Paul Baran eu l’idée de créer un nouveau réseau, en forme de grande toile. Il avait alors remarqué que la destruction du noyau d’un réseau centralisé rendait le réseau hors service. Ce nouveau réseau permettait aux données de se déplacer de façon dynamique, en empruntant le chemin le moins encombré, ou en patientant si tous les chemins étaient déjà empruntés. Le réseau s’appelait alors le « Packet Switching ».

                Mais la première utilisation du réseau qui n’était pas à des fins militaire eu lieu en 1969, avec l’ARPANET, un réseau créé par l’ARPA (Advanced Research Projects Agency, dépendant du département de la défense)  pour relier plusieurs universités américaines. Mais calmez-vous, puisqu’à l’époque, ce précurseur d’Internet était constitué de …. 4 ordinateurs. Il est évident que ce nombre a augmenté avec le temps.

                En 1971, Mr Ray Tomlinson invente le mail, ou message électronique, en envoyant un message lourd de sens

 

Qwertyuiop

 

Oui, c’est ce que le premier mail de l’histoire à contenu. En même temps, tous les codeurs savent que lors des tests, on écrit n’importe quoi. Cette invention fut suivie en 1972 par celle de Lawrence G. Roberts, qui inventa la messagerie électronique en inventant un système permettant de lister, lire, d’archiver, de répondre et de faire suivre un mail. Quand on connait la place qu’occupent aujourd’hui les mail dans nos vies personnelles et professionnelles. Mais le réseau n’était connu que des personnes ayant pris part au projet. C’est donc également en 1972 que le réseau ARPANET est présenté au grand public lors de l’International Computer Communication Conference. Oubliez le nom ARPA et dites bonjour à DARPA (Defense Advanced Research Project Agency) et on parle maintenant « d’interneting » pour désigner l’ARPANET.

Le protocole TCP évoqué plus haut voit le jour en 1976. Il remplaça un autre protocole (NCP) ne prenant pas en compte le système de gestion des erreurs, ce qui n’était pas un problème puisque le réseau existant était correctement maîtrisé. C’est Bob Kahn qui, à son arrivée au DARPA, se lance sur le développement de ce protocole. Plus que la gestion des erreurs, il permettait de diviser l’information en plus petit paquets, transférant l’information encore plus vite. Le protocole fut déployé en 1976 sur le réseau comptant à présent 111 ordinateurs, et fut scindé en 2 protocoles en 1978, le TCP et l’IP, qui regroupés plus tard donneront naissance au TCP/IP.

En 1980, le premier navigateur hypertext voit le jour et s’appelle enquire. Il met au point à ce moment le protocole http (HyperText Transfer Protocole) permettant la navigation et le langage HTML (HyperText Markup Language) permettant la création de sites web, et la possibilité de les rejoindre via des liens. C’est à cette époque qu’est donc né le World Wide Web ou WWW.

                Bien sur à l’époque, pour se connecter à un site ou à une machine, il fallait utiliser l’adresse IP. C’est comme si aujourd’hui pour vous connecter à Google vous deviez taper 66.249.95.255 et attendre la réponse du serveur. Il fut donné aux sites un nom afin de les rechercher et rejoindre plus facilement. Mais le système de l’époque était compliqué et assez lourd. Sur chacune des machines connectées, il existait un fichier texte permettant de lier chaque adresse IP à un nom de domaine, basé sur une table de nommage mise a jour manuellement par le Network Information Center (techniciens du réseau en gros). Afin de rendre le système plus souple, le DNS (Domain Name System) fut inventé en 1984 pour rendre le système plus souple.

                Les réseaux se multiplièrent partout dans le monde et leur but premier était le transfert d’information, souvent de données scientifiques par des chercheurs. C’est ainsi qu’à part l’ARPANET, d’autres réseaux virent le jour tel que le MFEnet (réseau pour la recherche sur l’énergie de fusion magnétique) ou SPAN, le réseau de la NASA. L’objectif était donc simple : utiliser un réseau unique pour relier tous les centres de recherches et universitaires, via un projet appelé NSFNET (réseau de la fondation nationale des sciences américain). L’idée vint alors de relier tous les réseaux mondiaux de recherche et universitaires. Mais les coûts d’installation et notamment de câblage étaient tellement élevés que, la NSF décida de proposer d’étendre l’offre du réseau à des partenaires commerciaux, et non plus seulement en recherche. Le but était de rechercher un financement du réseau, mais les commerçants ont alors développé des réseaux locaux commerciaux, clairement pas l’objectif de la NSF. Dans une série de conférences tenues par la NSF en 1988, ce réseau fut dénigré afin de ne privilégier que l’aspect du transfert et de l’accès à l’information.

                En 1990, le réseau ARPANET ferme définitivement, afin de se rediriger vers internet, avec le World Wide Web, annoncé publiquement en 1991. Outre les Etats-Unis, les continents du monde commencèrent à ériger leurs propres réseaux, comme l’Europe, l’Océanie, l’Asie. Ils furent reliés au réseau américain à la fin des années 80, début des années 90.

                Les premiers fournisseurs d’accès virent le jour à la fin des années 80. Parmi eux, on retrouve PSInet, UUNET ou encore Netcom. Tout comme les fournisseurs d’accès actuels, ils fournissaient un service d’accès au réseau, mais aussi un accès à la messagerie électronique, pour les particuliers, ainsi qu’une aide au réseau de recherche.

                En 1994, l’idée que le réseau ne doit servir qu’a l’échange du savoir connait ses dernières heures. En effet, les fournisseurs d’accès se sont multipliés et de plus en plus de particuliers ont accès au réseau, supprimant les dernières barrières commerciales encore en vigueur. L’internet commercial était né, si bien qu’en 1996, 36 000 000 d’ordinateurs étaient connectés à travers le monde, nombre en continuel expansion aujourd’hui encore, avec « l’explosion de la bulle internet »  en l’an 2000, avec un nombre de 368 540 000 d’ordinateurs connectés.

                En 1998, le moteur de recherche Yahoo ! rentre en bourse, 2 ans après sa création. Il s’agit d’un annuaire de site web permettant de trouver le site recherché. L’ancêtre de Google, qui lui nait en 1998, année de fondation de Mozilla, à qui on doit Firefox ou Thunderbird. Le premier moteur serait Archie, de l’université McGill, créé en 1990.

                Les années 2000 voient la démocratisation d’internet et Internet ne sert plus qu’a échanger des informations et des résultats. Beaucoup de systèmes permettent de communiquer comme les mails, ou encore les systèmes de messagerie instantanées comme ICQ (1996), Yahoo ! messenger en 1998, MSN en 1999, et Gadu-Gadu en 2000. Youtube apparait en 2005 et apporte avec lui le partage de vidéo en ligne. Il sera suivit de Daylimotion moins d’un mois après.

                Les années 2000, c’est aussi les joies de l’internet bas débit ! Avec ce bruit que beaucoup connaissent, oui celui du modem se connectant avec difficultés à internet

               

                On se souvient des cd AOL ou club internet, qui permettaient de disposer de 30 minutes d’accès gratuit à internet. L’internet haut débit est lancé dès 1999 en France, par un FAI (fournisseur d’accès à internet). Avec le dégroupage total arrivant cette année, 2002 fait un pas en avant dans l’internet haut débit. C’est aussi cette année que la première offre « 3 en 1 » (télé, téléphone, internet) voit le jour, proposée dans l’offre triple play de Free. En 2004, les box se démocratisent, et on entend encore parler de Wanadoo. La période 2005 – 2008 ressemble au Mercato : Rachat de Cegetel en 2005 par Neuf, qui rachète AOL en 2006 et de Club-internet en 2007. En 2008, SFR rachète à son tour Neuf, pour une somme de 4.7 milliard d’€. Cette même année, Free rachète Alice. En 2009, la fibre optique s’annonce, qui peine encore aujourd’hui à s’implanter.

 

Internet aujourd’hui

                Aujourd’hui, internet est utilisé en permanence. Internet est aujourd’hui utilisé partout autour du monde. Ses utilisations sont aujourd’hui très diverses, mais sont principalement commerciales. Même si l’idée de base, d’échanger de l’information est toujours appliquée, l’utilisation principale d’internet est commerciale.

                Internet peut aujourd’hui être résumé en quelques noms tels que Google, Facebook, Twitter, Youtube… Aujourd’hui, Internet contient 3.025 milliards d’internautes, soit 42 % de la population mondiale, avec 2.06 milliards d’inscrits sur les réseaux sociaux, soit 68 % des internautes. 144 milliards d’email échangés chaque jour, avec 68.8 % de spam. 822 240 nouveaux sites web par jour avec 1/3 d’Internet consacré à l’industrie pornographique. Chaque minutes, 4 millions de recherches sont effectuées sur Google, 2.46 millions de contenus sont partagés sur Facebook, 72 heures de vidéos sont téléchargées sur Youtube.

                Oui, aujourd’hui, beaucoup de personnes utilisent Internet pour le plaisir. On se connecte et on regarde ce qui se passe sur les réseaux sociaux, sur des forums où on est inscrit, on regarde ses mails, on regarde des vidéos, on écoute de la musique, lit des articles…

                Pour vous donner une idée du trafic mondial, regardez un peu cela http://pennystocks.la/internet-in-real-time/

 

                On est donc très loin de l’Internet créé et imaginé lors de sa création. Mais, ne vous y habituez pas trop, puisque selon certains experts, Internet est au bord de l’explosion, et pourrait disparaître d’ici à 8 ans, laissant la place à un autre réseau. Reste plus qu’à voir ce qui pourra remplacer le net.

 

Voila ! cet article est à présent terminé. J’ai fait au mieux pour être synthétique et simple pour que le plus grand nombre de personne puisse comprendre. Comme d’habitude, si ça vous a plus ou non dites le moi dans les commentaires ou sur les réseaux sociaux. N’hésitez pas non plus à partager autour de vous ! Toujours le lien vers les réseaux sociaux ici (Facebook et Twitter ) ! Aller, à plus les readers !