Test Borderlands : The Pre sequel

Auteur : nabi

Écrit le : 2014-11-03 16:01:35


                Bonjour à toutes et tous ! Oui, je sais, ça fait un moment que je n’ai pas donné de signes de vie, mais non, je ne suis pas mort. Et on repart tout de suite avec un test sur le jeu borderlands : The Pre sequel !

Présentation

                Dans cet épisode, dont l’histoire se situe entre celle des 2 premiers opus, vous incarnez une fois de plus un chasseur de l’Arche. Une Arche est un lieu, dans lequel serait stocké tout ce à quoi un homme puisse rêver. Personne ne sait vraiment ce qu’elles renferment, puisque personne n’y est entré.

                Vous commencez le jeu sur Hellios, une station spatiale, attaquée par les membres de l’armée de Dahl. Vous rencontrerez Jack, qui dirige la station pour la société Hyperion. Il vous donnera pour mission de vous rendre sur Elpis, pour désactiver un brouilleur détraquant les défenses de la station.

                Vous avez le choix entre 4 personnages qui sont :

-          Wilhelm, un homme passionné de robotique, qui aide Jack pour l’argent

-          Nicha, une femme au caractère bien trempé ayant des affinités particulières avec les révolvers

-          Athéna, un ancien membre de l’armée de la société Atlas, se battant au couvert de son bouclier

-          Et le cl4ptr4p, un robot dérangé se battant… ben parce que.

Passons à l’analyse !

Les graphismes

                Clairement, le jeu est beau. Les paysages sont variés et nous offre une vue de la lune, différente de ce à quoi on pense. Entre paysage glacés et volcaniques, villes, anciennes bases militaires, vaisseau abandonné, vous ne manquerez pas d’en prendre plein les yeux. Les détails sont au rendez-vous, aussi bien sur les paysages que les objets (armes, véhicules, distributeurs…) que les personnages jouables ou non jouables.

Quelques images issues du jeu :

                Le fait qu’on soit sur une lune fait que les paysage sont un peu vides, lunaires quoi. Mais je peux vous dire que le jeu est tellement prenant que ce n’est que lors des phases complètes de calme que vous pourrez le contempler. Et autant vous dire que cela n’arrive pas souvent.

                Il existerait quelque chose comme environ 20 millions d’armes différentes. Oui, 20 millions. Autant dire que vous pourrez trouver celle qui vous plaira. Et chacune à un visuel différent. Et je n’ai pas parlé des grenades, des boucliers et des mods de classe (permettant de modifier les compétences du personnage).

Les musiques

                Les musiques du jeu sont correctes. Sans plus. Elles collent à la situation et ne rentrent pas dans le crane. Les musiques d’intro et outro sont, elles très très bonnes. Les musiques qui surviennent lors de certaines missions véhiculent l’humour qui peuple la série depuis le début : décalé et limite burlesque. Je ne m’attarde pas sur cette partie, sans grand intérêt dans ce jeu.

Le GamePlay

                Là, y’a du lourd. Si vous avez joué aux 2 premiers, autant vous dire que ça n’a plus rien n’à voir. Si les éléments de bases du jeu sont là (chaque missions vous rapporte de l’expérience, tuer des monstres vous en rapporte aussi. Chaque niveau passé vous permet de modifier vos compétences…), y a beaucoup de nouveautés. Comme vous êtes sur la lune, ben faut gérer la gravité et l’oxygène. La faible gravité vous permet de vous envoler, et l’utilisation de Jet Pack rend l’expérience encore plus agréable. Vous pouvez maintenant sauter des gouffres et vous rattraper si vous voyez que vous avez sauté dans le vide. Et puis, tant qu’on y est, parlons du smash : après avoir sauté suffisamment haut, vous pouvez frapper le sol avec la vitesse accumulée et provoquer d’importants dégâts !

                Qui dit combats dans l’espace, dit lasers. Vous pouvez donc tirer des lasers avec vos armes ! L’ajout de l’élément « gel », vous permet de … ben de geler vos ennemis. Avec suffisamment de force, vous pourrez alors les briser.

                Ces nouveaux ajouts sont bienvenus. La gestion de l’oxygène est bien faite, si bien que, si vous faites un tant soit peu attention, vous pourrez toujours avoir un peu d’oxygène. Les ennemis lâchent souvent des capsules d’oxygène, et des puis d’oxygènes se trouvent un peu partout sur la lune. Rentrez dans un bâtiment oxygéné remplis votre réserve d’oxygène. Le Jet Pack est bien fait lui aussi. Il permet de se booster lors de longs sauts, mais ne s’avèrent pas très utiles lors de sauts en hauteur.

Notre avis  

                Bien que le jeu apporte de nombreuses évolutions bien appréciées, le jeu est un peu fade et court. Les quêtes secondaires sont intéressantes et permettent de s’équiper pour affronter le dernier boss. La difficulté est, comme pour chaque jeu de la série, gérée en « escalier ». La difficulté n’évolue pas progressivement mais augmente par à-coup. Assez déstabilisant lorsqu’on arrive dans la dernière zone du jeu.

                Les nombreux clins d’œil dans le jeu sont savamment dosés. On appréciera de retrouver les Daft Punk en DJ dans le bar du jeu et buzz l’éclair caché quelque part (ce n’est bien évidemment pas les seuls).

                Un bon jeu avec des atouts, mais qui laisse un gout de trop peu lorsqu’il est fini. Le jeu est fun et permet de bonnes tranches de rire lors de parties à 4. On attend avec envie les extensions, permettant d’en apprendre encore plus sur l’histoire de la série.

                 j'espère que l'article vous a plus. laissez des commentaires, partagez l'article auour de vous! En attendant, vous pouvez toujours visiter les réseaux sociaux (Facebook ou Twitter). Aller, à plus les reader !