Over the Garden Wall : à voir d urgence

Auteur : nabi

Écrit le : 2017-10-07 14:47:39


                Ce qui me plait particulièrement dans les dessins animés, c’est principalement son… ben, heu, son… vous voyez ? Non ? Ok, je l’avoue, je ne saurais trop expliquer. Un dessin animé (ou une série, un livre, un film, un album… ça fonctionne de la même façon au final) peut-être drôle au possible pour beaucoup, mais ne pas me plaire. Un exemple parlant est Rick & Morty. Beaucoup l’aime mais je ne le supporte pas. (Il veut en venir où ? cette intro est trop longue !) Bien qu’intéressante, l’humour ne me plait pas, reposant principalement sur les insultes, le fait de blesser les autres ou de les rabaisser. Bien sûr il n’y a pas que ça, mais cette partie étant très présente dans le show, ça m’a déplu. Bref, on va parler ici d’une mini série cartoon Network, à l’univers Creepy, Over the garden Wall.

 

                Over the garden wall est une ménie série d’animation américaine, diffusée aux Etats-Unis en 2014 sur la chaine Cartoon Network. Elle est la création de Patrick McHale, auteur et artiste ayant travaillé sur la série Adventure time.

La série raconte les aventures de Wirt et de son frère Greg, perdus dans la forêt de l’étrange, cherchant leur chemin afin de rentrer chez eux. Ils feront la connaissance de Beatrice, une merlebleu (oui, c’est un oiseau) qui les aidera dans leur voyage. La série est particulièrement creepy, étrange, et assez apeurante, mais on reparlera de ça après. La série est très courte (10 épisodes de 10 ~ 12 minutes chacun, soit un total de 2h30), mais ce qui est selon moi mieux ainsi.

                 Pour l’anecdote, la série a su s’équiper de voix connues et chantantes, telles que Elijah Wood (Wirt, ayant interprété Frodo dans le seigneur des anneaux), Christopher Lloyd (le bucheron, ayant interprété Doc’, dans Retour vers le futur), Jack Jones (chanteur), Chris Isaak (chanteur), Tim Curry… Vous pourrez retrouver le cast complet juste ici http://www.imdb.com/title/tt3718778/fullcredits?ref_=tt_cl_sm#cast

                Passons maintenant à notre analyse, comme d’habitude !

               

                Le point qui m’a fait accrocher la série tout de suite, c’est son univers graphique. Oubliez tout de suite les cartoons lissés aux couleurs flashies ou les shows en images de synthèse tout propres. Non, on n’est pas sur un show sale et mal dessinés. Les couleurs sont plus ternes, plus sombres, plus ambrées. La première idée qui m’est venue en le regardant, ce fut celle d’un conte.

Et en effet, que ce soit graphiquement ou au niveau de l’histoire, on se rapproche de l’imaginaire des frères Grimm ou de monsieur Perrault. La forêt est menaçante, tout comme les personnages rencontrés, humains ou animaux. Sachez d’ailleurs que ces derniers parlent aussi. Un conte je vous dis ! Je vous ai aussi dit que le conte était creepy (oops, lapsus). Eh bien, oui, ça l’est. Les jeux de lumière et l’obscurité très présente assombrissent facilement les sujets traités. Un chien est grand et menaçant, des hommes citrouilles ont des visages plus qu’intrigant…  (Le show devait initialement faire 18 épisodes, mais ce nombre n’a pas plus, et parce que les idées des épisodes en questions étaient encore plus creepy que celles déjà présentent dans le show).

Tout cet univers graphique en fait une œuvre attirante et attachante. On sort littéralement des sentiers battus et on découvre avec surprise et intérêt cette série complètement différente.

 

La musique est très présente aussi dans le show. Cette dernière s’inscrit dans la ligne déjà mise en place par les graphismes, tantôt mystique, tantôt enjouée et dynamique, tantôt sombre et trainante. Les musiques sont interprétées par The Blasting Company, une troupe de musique aux sonorités Jazzy. Ces dernières resteront gravées dans vos têtes et vous prendrez plaisir à les réécouter.

Je passe rapidement par l’histoire, étant donné que la courte durée du show ne permet pas réellement de s’attarder dessus. Les épisodes suivent une trame assez simple d’un mystère éclairci au cours de l’épisode et un gros mystère au cours de la série. Voila.

Je vous laisse le plaisir de vous faire une idée sur cette œuvre qui mérite d’être d’avantage connue, et vous remercie pour votre lecture.

Si ça vous a plus (l’article et la série) n’hésitez pas à commenter, à partager, mettre des like, tout ça tout ça. Idem si vous n’avez pas aimé, faites le moi savoir !

Comme d’hab, vous pouvez me retrouver sur les réseaux sociaux, et je vous dis à bientôt pour un autre article, et la vidéo. (Facebook, Twitter ) pour les réseaux sociaux.