Lecture Tu me manque Harlan Coben

Auteur : nabi

Écrit le : 2015-05-05 00:00:00


Aujourd’hui, je suis parti pour vous faire 2 articles ! Alors, en route ! J’adore lire, notamment des thriller ou des policiers. J’aime bien me creuser les méninges pour comprendre, et démêler l’intrigue. Surtout que souvent, on sort des sentiers battus par les séries US avec ses flics parfais aux lunettes de soleils ou détectives alcooliques au passé sombre. Penchons nous sur cette œuvre de Harlan Coben, le maître des nuits blanches.

 

Tu me manque (comme l’inspiration pour un titre)

                Tu me manque est donc le dernier né de l’auteur à succès Harlan Coben, à qui nous devons également Ne le dis à personne, peur noire ou Juste un regard. Pour ceux ne connaissant pas le monsieur, Harlan Coben est un expert du roman policier, thriller. En bon auteur, il arrive rapidement et facilement à faire accrocher le lecteur à l’histoire. Tu me manque ne déroge pas à la règle. Ici, nous suivons Kat, flic à la NYPD, devant démêler une histoire personnelle vieille de 18 ans et la disparition d’une femme. Les rebondissements permanant et bien dosés en font un excellent livre, finissant sur une note exquise… Ce n’est pas pour rien qu’il sera adapté au cinéma, comme son prédécesseur Ne le dit à personne.

Bon du début à la fin

                Je ne me suis pas ennuyé de ma lecture. L’histoire est prenante et surprenante. On est très loin du flic parfais trouvant indice sur indice en permanence, mais plus proche du flic devant lutter avec ses démons personnels, influant sur son jugement et intervenant de façon surprenante sur le déroulement de l’enquête. Critique importante avec Coben : si vous n’aimez pas New York et ses alentours ou le New Jersey, passez votre chemin. C’est le seul point noir de l’auteur en général.

                Même si on connait le genre : 2 histoires au début qui au final se recoupent pour un grand final, on arrive souvent juste avant la fin sans trop savoir où il compte nous emmener. Ici, j’ai cherché s’il y avait 2 ou 3 histoires, tant les rebondissements sont fréquents. Et puis il y a cette fin, qui fait mal, même si on s’y attendait un peu…

 

 

Excusez-moi mais cet article s’arrête ici. Je n’ai pas voulu en dire trop sur l’histoire pour ne pas spoil au maximum puisque la découverte de chaque rebondissements est importante dans ce livre. Malgré sa taille réduite, j’espère qu’il vous a plu. Si le genre vous plait, je pourrai recommencer à vous parler de livres, mais dans des articles plus courts, en essayant de vous pousser à lire un peu. Comme d’habitude, on laisse un commentaire (constructif) sous l’article ou sur les réseaux sociaux (Facebook et Twitter ) ! Alors, à ce soir, les readers