La science va-t-elle trop loin? 2

Auteur : nabi

Écrit le : 2015-02-28 12:46:10


Nous l’avons vu dans le dernier article sur la science, parfois, la science va trop loin. Mais des fois, il arrive qu’elle aille trop loin pour aider des gens qui en ont profondément besoin. Alors, installez vous tranquillement devant votre ordinateur, et faites attention, il se peut que vous souriez après avoir lu cette article.

L’implant Cochléaire

            Quel nom barbare me direz-vous. Pour ceux qui se posent la question, la cochlée est une des zones de l’oreille. En temps normal, le pavillon de l’oreille transforme les sons en vibrations, transmises aux osselets par le tympan. Ces vibrations sont ensuite envoyées à la cochlée. Elle est recouverte de petits cils qui transforment les vibrations en signaux électriques, qui sont envoyés au cerveau par le biais du nerf auditif. Dans certain cas, la surdité est légère et donc, un simple appareil suffit à amplifier les sons et à corriger la surdité. Mais lorsque la surdité est sévère, les médecins font appel à l’implant cochléaire.

oreille

(Oreille interne avec à gauche, le pavillon, en rose le tympan, blanc les osselets et l'escargot, c'est la cochlée)

 

            Pour faire simple, l’implant capte les sons qu’il transforme en impulsions électriques. On enroule un fils dans la cochlée du patient qui envoie directement les impulsions aux cils de la cochlée. Cette technique est utilisée pour permettre aux enfants sourds de naissance, d’entendre. Mais pas seulement les enfants. Les adultes aussi. Si vous ne l’avez pas encore vu, je vous propose de regarder cette vidéo => 

 

Si mon explication ne vous à pas beaucoup éclairée, vous pouvez également regarder cette vidéo de l’émission « Allo docteur » diffusée le midi sur France 5, qui explique très bien le système

            http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-un-implant-electronique-pour-restaurer-l-audition-des-enfants-sourds-4121.asp?1=1

            Bon je sais, ça c’était connu, mais savez vous qu’on peut aussi retrouver la vue ? Aller, descendez un peu pour lire la suite…

Retrouver la vue, c’est possible

            Oui, c’est possible ! Mais on parle bien de retrouver la vue, pas de la donner à quelqu’un n’ayant jamais vu. Ici, on est capable de rendre la vue à des personnes l’ayant perdue suite à un accident, une maladie… Plusieurs méthodes semblent porter leurs fruits.

            Dans le cas d’une rétinite pigmentaire (comment-ça vous ne savez pas ce que c’est ?), maladie détruisant les cônes et les bâtonnets situés sur la rétine, un implant peut vous aider. Un implant en parties, est placé dans l’œil : une partie au contact du nerf optique qui lui transmet des signaux électriques, et l’autre placée à la surface de l’œil. Une paire de lunette équipée d’une caméra  permet de capter les mouvements. Pour l’heure, la méthode ne permet que de faire voir des formes aux patients, mais la compagnie ayant développé l’implant travaille sur un implant composé de 3000 à 4000 électrodes, qui permettrait aux patients de reconnaître des visages et même de lire.

 

            Une autre méthode repose sur les cellules souches. Il arrive, lors d’accidents, de brulures, de contact avec des produits chimiques ou une maladie, que la cornée de l’œil soit détruite. La cornée permet, entre autre de laisser passer la lumière dans l’œil. L’injection de cellules souches dans l’œil permettra à celui-ci de régénérer la cornée et ainsi de redonner la vue aux personnes l’ayant perdu en même temps que leur cornée.

            Et la dernière méthode, la plus impressionnante, utilise la génétique. Des scientifiques américains ont réussi à redonner la vue à des souris aveugles. Le système est le même que celui décrit plus haut, avec des implants. Mais ici, les chercheurs se sont concentrés sur les impulsions électriques envoyées au nerf pour les rendre le plus proche possible des vraies impulsions envoyées. C’est pour cela que l’implant réalisé chez l’humain sera composé de cellules humaines modifiées génétiquement pour envoyer des impulsions génétiques au nerf optique. Ces cellules ne servent qu’a transmettre les impulsions, pas à capter les images du monde environnant. Pour ceux que cela intéresse, les cellules sont appelées channelrhodopsine 2 (à répéter 3 fois très vite).

 

Voila! c'est fini, jespère que l'article vous a plus. J'aimerai vraiment avoir des retours sur les articles alors s'il vous plait, laissez des commentaires, que ça vous ai plus ou non! N'hésitez pas à partager autour de vous et surtout à visiter les réseaux sociaux => (Facebook et Twitter )